Patience Please!!

We’re undergoing a massive overhaul here at PirateHeart…please be patient while we re-work some things.

 

In the meantime, feel free to peruse previous posts and leave comments for our writers!!

 

Merci :)


Berceuse

Songe après songe tu me manques
Et les peines ne disparaissent pas
Et jour après jour je songe
À courir très doucement vers toi

Mais toi tu ne me connais plus
Après ce tort je t’ai vraiment perdu
Et elle se range à tes côtés
Pendant que j’en oublie tes baisers

Et sans souffrir j’en ris
Mes regrets restent dans son lit
Et sans rire je souffre
Car il a eu mon dernier souffle

Tort après tort je cale
Et mes larmes ne te ramèneront pas
Et coup après coup que je donne
Il ne me lâchera pas

Il ne me connaît pas vraiment
Et toi tu ne me cherches pas à l’instant
Pourtant je cherche pourquoi je t’ai laissé
Que pou un temps dans cette soirée

Et sans souffrir j’en ris
Mes regrets restent dans son lit
Et sans rir je souffre
Car il a eu mon dernier souffle


It all ends here…


Harry est un jeune homme né dans un autre monde, mais qui a grandi à Londres

Durant son onzième anniversaire, il a appris qu’il est un sorcier

Ces deux mondes sont en danger parfois le sorcier, Voldemort, est vivant

Tué par Voldemort, les parents d’Harry ont les clés du secret pour la raison qu’Harry est la seule personne qui peut tuer Voldemort

Et Harry est la première personne qui Voldemort veut tuer

Qui vivra? Qui mourra?


Une réponse à une lettre…


Demain, dès l’aube
Par Victor Hugo

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai.
Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Après d’Adieu
Par Liz Opitz

Papa,
Je pouvais sentir ton coeur brisé
Lorsque tu as entendu les nouvelles
Et je sais que je te manque
Tu me manques aussi

Alors demain, à l’aube, à l’heure qui blanchit la campagne
J’attendrai
Vois-tu, je sais que tu viendras
Par la forêt, où nous lisions ensemble et d’écoutions les oiseaux chantent
Par les montagnes, où nous jouions quand j’étais un enfant

J’étais encore un enfant
Une jeune mariée, oui, mais encore un enfant

Donc, lors de ton voyage
J’espère que tu penses de moi
Mais ne sois pas tristes
Je sais que nous ne verrons pas les uns les autres lorsque longtemps
Mais tu n’es pas seul

Ainsi, se tenir droit
Marchent fort
Et décroiser tes mains
Ne laisse pas le monde tu passes

Et quand tu arriveras
Je dirai, adieu.

Il y a une vie après la mort
Alors, ne sois pas triste pour moi
J’ai des souvenirs de ma vie
Et de toi.

Demain, dès l’aube (English Translation)
Par Victor Hugo

Tomorrow, at dawn
In the hour that bleaches the countryside,
I will leave.
You see, I know that you await me.
I will go by the forest, I will go by the mountain.
I then am to remain far from you for a long time.

I will walk, eyes fixed on my thoughts,
Without seeing anything outside,
Nor hearing any noise,
Alone, unknown, back bent, hands crossed,
Sad, and the day for me will be like the night.

I will not look at the gold of the evening which falls,
Nor the veils that descend far towards Harfleur.
And when I arrive, I will put on your tomb
A green bouquet of holly and heather in bloom.


After Adieu (English Translation)
By Liz Opitz

Daddy,
I could feel your heart break
When you heard the news
And I know that you miss me
I miss you too

So tomorrow, at dawn, when the sun blanches the countryside
I will wait
You see, I know that you will come
Through the forest, where we would read together and listen to the birds sing
Through the mountains, where we would play when I was a child

I was still a child
A young bride, yes, but still a child

On your journey
I hope you think of me
But do not be sad
I know we will not see each other for a long time
But you are not alone

So, stand straight
Walk strong
And uncross your hands
Do not let the world pass you by

And when you arrive
I will say farewell

There is life after death
So don’t be sad for me
I have memories of my life
And of you.


Une Maison

Une maison, comme un murmure
Où les occupants rient et boivent du vin rouge
Toute la nuit

C’est un secret, avec son extérieur blanc
Comme tous les autres dans cette rue
Mais à l’intérieur, il y a une famille d’amis

Qui adorent les uns les autres
De la même manière que la maison les adore
Elle protège ses occupants

Et elle nous manque lorsque nous quittons
Mais comme un ancien château
Elle attend notre retour

Petite et tranquille

Chez moi

(English Translation)

A house, like a whisper
Where the occupants laugh and drink red wine
All through the night

It is a secret, with it’s white exterior
Like all the other houses on this street
But inside is a family of friends

Who adore each other
The way the house adores them
She protects her inhabitants

And she misses us when we are gone
But like an ancient castle
She waits for our return

Small and quiet

My home


Mes tenues fétiches…

Il y a des basiques qui devraient être dans toute garde-robe française de fille. La beauté de ces pièces est que vous pouvez les mélanger et les ajuster à littéralement n’importe quelle occasion. Elles sont faciles, ils sont polyvalents et, ils sont la colle qui tient de la mode jeune Française ensemble. Voici quelques-uns de mes favoris …


les Ballerines et des Jeans : ballerines sont les chaussures quintessence française pour les femmes. Elles sont élégantes et, peuvent être portées avec n’importe quoi et être le complément parfait. Je tiens à les associes avec des jeans des jambes droites dans une couleur sombre pour ajouter un peu de sophistication, mais je vais aussi les porter avec une robe d’été ou avec des collants et une jupe pour aller dîner avec des amis. Pour le travail, je peux ajouter un blazer d’hommes de la marine au cours de concerts un té vieux ou un chemisier en soie et je suis prête. C’est frais, c’est jeune, mais on est fort et responsable.


le Cardigan : non, pas la bande (The Cardigans). Cette pièce est particulièrement importante en France et, dans différents villes où les conditions météorologiques peuvent changer rapidement au cours de la journée. Porter les différents couche de vêtements est essentiel et, le cardigan rend la transition plus facile. Je vais l’enfiler sur un tee-shirt à col V blanc pour aller au marché le samedi matin ou, je tirer sur une robe ceinturée pour le bureau ou le café avec ma soeur. Il y a beaucoup de styles et de couleurs, mais mes favoris sont les cardigans rayés d’hommes ou de celui bleu marine simple.


les Chuck Taylors : j’ai toujours ma toute première paire de baskets. Elles sont dégoûtantes et troués sous la plante des pieds, mais je les aime. Elles ajoutent une touche provocante à un costume et, ma façon préférée de les porter est foncé avec des jeans moulants, une chemise de concert et, un blazer.


Déjeuner du matin…continue

…Et moi j’ai pris
Ma tête entre mes mains
Et j’ai pleuré…

Parce qu’il ne saura jamais
Que j’aime mon café avec du lait
Et le sucre.

Il ne saura jamais
Que je préfère les fruits frais
Au cours des croissants.

Il ne saura jamais
Ce que j’aime faire la grasse matinée
Et de rester au lit seulement un petit moment.

Il ne saura jamais
Que ses larmes ont été gaspillées
Parce que j’étais là debout tout le long.

 

(English Translation)

…And me, I put
My head in my hands
And I cried…

Because he will never know
That I like my coffee with cream
And sugar

He will never know
That I prefer fresh fruit
To croissants

He will never know
That I like to sleep in late
And stay in bed for just a little while

He will never know
That his tears were wasted
Because I was here the whole time.